CONDRIEU RESTRUCTURATION D'UNE DIGUE SUR LE RHONE

Restructuration / projet paysager

PROJET LAUREAT DU PRIX "DE LA JEUNE ARCHITECTURE DE LYON" 2005

 

LA POETIQUE DU LIEU - 2015​

MAITRE D'OUVRAGE / ENSAL

 

MISSION / TPFE mention Bien 

Le projet tente d’établir le lien entre un equipement très technique, ici une digue et son impact sur son environnement. Comment dessiner une digue? L’echelle du site a permis une approche inspirée du Land Art, sa configuration a permis d’installer une poétique de la digue. Le modele retenu est celui de la jetée. Une jetée qui fait le tour du site mais surtout une jetée qui met en valeur la presence des deux eaux. L’une turbulente et puissante, celle du fleuve, l’autre calme et plane, celle du lac. La digue gère les echanges hydrauliques autant que les crues. Réinterpretée en jetée, elle met en scene le visiteur dans cet espace et ce site unique. La jetée a une epaisseur, plusieurs epaisseurs qui permettent de la qualifier a plusieurs endroits, Mobile et technique côté fleuve, plus végétale et naturelle côté lac, elle permet d’accueillir des fonctions d’accueil et de détente (bars, club nautique...) 

Aujourd’hui le site est une ile, la digue est confondue avec l’ile et sa fonction n’est pas lisible. Le projet est un essai sur l’impact du dessin des équipements architecturaux, techniques et paysagers et l’apport qu’une demarche artistique et poétique peut apporter a la lecture des sites et des environnements. A la croisée des disciplines, il tente une réecriture pour une autre lecture du site, sa fonction première (endiguement du Rhône) L’histoire du site (très difficilement navigable avant les travaux d’endiguement) devient ainsi visible et la digue offre une experience unique de promenade entre deux eaux, plutôt deux etats d’une même eau. 

Sur invitation de la Commpagnie Nationale du Rhône, membre du jury, le projet a été présenté aux différentes mairies qui se partagent ce site à cheval sur 4 communes et 2 départements (Isère/Rhône).